Eh bien ! La crise sanitaire nous aurait presque fait oublier la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Pourtant, depuis le 1er janvier, il s’agit bien d’une réalité. Que vous soyez intéressé par un séjour linguistique ou un voyage simple, les règles ont changé. Le point sur la situation avec les experts du séjour linguistique LEA.

Les informations données dans cet article concernent l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Ecosse et l’Irlande du Nord.

Documents nécessaires et visas pour l’entrée au Royaume-Uni

voyager angleterre brexitLe passeport bientôt obligatoire pour se rendre en Angleterre.

Citoyens de l’Union Européenne et de la Suisse, vous pouvez toujours entrer sur le territoire britannique en présentant au choix votre carte nationale d’identité ou passeport. Cependant, à partir du 1er octobre 2021, seul le passeport sera valable. Au jour de votre voyage, il devra être valide pour une durée minimum de 6 mois et vous avoir été attribué il y a moins de 10 ans.

Autre changement lié au Brexit : le retour des visas. Ils ne sont pas nécessaires pour les citoyens de l’UE et de la Suisse qui souhaiteraient participer à un séjour linguistique de moins de 6 mois. Si vous souhaitez étudier l’anglais pour plus longtemps, il faudra vous tourner vers le Short Term Student visa. L’équipe LEA – Séjours Linguistiques pourra vous indiquer comment l’obtenir et quelles sont les pièces justificatives nécessaires.

Se faire soigner au Royaume-Uni après le Brexit

royaume uni brexitQuid du remboursement des soins après le Brexit ?

La prise en charge automatique des soins par la NHS, l’assurance maladie britannique, est terminée. Nous vous conseillons donc vivement de choisir une assurance voyage – ou spécialisée dans les séjours linguistiques, pour vous couvrir pendant la durée de votre séjour.

L’accès au système de santé est néanmoins toujours d’actualité. Si un praticien vous considère comme étant en urgence vitale, vous serez traité sur place peu importe si vous êtes assuré ou non, et les questions financières se règleront ensuite.

Conduire et téléphoner au Royaume-Uni après le Brexit

conduire angleterre brexitQuels documents pour conduire au Royaume-Uni après le Brexit ?

Pour conduire sur les routes de Grande-Bretagne, vous devrez désormais posséder une carte d’assurance appelée « green card ». Cette dernière peut être demandée auprès de votre assureur en France, Suisse ou UE. Attention à bien faire votre demande en avance, et à vérifier que les informations suivantes figurent bien sur le document : nom de l’assurance, numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule et dates de la couverture.

Pour ce qui est du téléphone et de la data : le Brexit sonne la fin de l’itinérance aux tarifs nationaux. Désormais, les minutes, SMS et datas sont facturées au prix de l’étranger. Il faudra donc vous rapprocher de vos opérateurs téléphoniques pour vous informer des coûts.

Brexit & voyages scolaires

voyage scolaire brexitNotre dernier groupe à être allé à l’étranger en 2020, du collège Saint Michel de Bourgoin-Jallieu.

Les règles changent également pour les groupes scolaires qui souhaiteraient se rendre au Royaume-Uni. A partir du 1er octobre 2021, la liste unique des voyageurs ne sera plus valable, et la présentation des passeports devraient être rendue obligatoire. Certaines règles spécifiques pourraient être appliquées pour les voyages en car ou à destination de l’Irlande du Nord. Toute l’équipe de LEA – Séjours Linguistiques travaille avec différentes organisations au Royaume-Uni comme EnglishUK ou le British Council, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des projets de voyages.

Articles similaires

Si vous avez apprécié lire cet article, n’hésitez pas à explorer les articles suivants :